Un minicrit inoubliable

Par Charlotte  Degoulet

 

Pendant le week end du 8, 9 et 10 mai, près de 140 élèves du campus de Poitiers se sont rendus à Menton pour le minicrit, réunion annuelle tant attendue des sites délocalisés de sciences Po Paris. L’exceptionnelle destination de l’évènement nous avait encouragé à « faire d’une pierre de coup » et organiser un voyage pour les deux promotions en même temps que le minicrit. Ainsi, nous pouvons nous féliciter de la collaboration entre l’ASI (association sportive ibéroaméricaine), le BDE (bureau des élèves) et le BDA (bureau des arts) pour l’organisation de ces trois jours.

Vêtus de noir et rose et armés d’une motivation sans bornes, les poitevins ont retrouvé sous un soleil de plomb les élèves de Menton, Nancy, Le Havre et Dijon. Durant ces festivités ont eu lieu des compétitions sportives (football, volley, rugby, triathlon, basket) et artistiques (photo, danse, théâtre et musique). En effet, Menton a poursuivi et approfondi la dynamique lancée à Dijon l’an dernier et pour la première fois le minicrit de l’art a tenu une vraie place dans le programme.

Cette édition 2009 du minicrit, très vite rebaptisée « maxicrit » au regard des émotions qu’il a suscité, a couronné le cycle ibéro américain de succès. D’abord, après environ 15 heures de bus, les joueurs de football on brillamment assuré leur place en finale. Mais ceci n’était que le début d’une longue épopée, donnant un sens réel au slogan phare du cycle : « no pasarán ». Dès le lendemain matin, les bombas latinas ont fait honneur au campus en remportant une victoire face aux rugbywomen du Havre. Ensuite, après une après midi torride sur la plage des sablettes, les joueurs de beach volley se sont imposés face à Menton. Pour bien continuer la journée du samedi, nos tangueros et salseros ont séduit le jury de professionnels présent au palais de l’Europe pour leur technique et leur complicité sur scène; jury qui a également salué l’audace de notre troupe de théâtre.

Enfin, le dimanche matin, ce fut au tour de l’équipe féminine de football de placer Poitiers en haut du tableau, avant d’être suivies quelques heures plus tard par leurs homologues masculins. N’oublions pas pendant cette journée les prouesses de nos 6 triathlètes ayant réalisé un relais (natation, vélo, athlétisme) près du littoral mentonais ainsi que la participation de quelques uns au tournoi de basket. Après la victoire écrasante de l’équipe nommée latin lovers face aux joueurs Menton, tous les campus réunis se sont dirigés vers le front de mer, où un concert donné par les musiciens des différents campus avait lieu. Cet intermède musical allait clôturer trois jours inoubliables pendant lesquels chacun d’entre nous a pu rencontrer d’autres étudiants et échanger avec eux. En plus des compétitions, le comité Yallah ! en charge de l’organisation avait prévu des animations toutes aussi réjouissantes les unes que les autres : soirée orientale, atelier pétanque, soirée casino et pour couronner le tout, une indispensable démonstration de pom pom girls (and boys) ! Ajoutons que la invasión latina a également su mettre une ambiance fantastique, grâce à ses nombreux supporters, son carnet de chant et son infatigable batucada, qui lui a valu de remporter le traditionnel prix de l’ambiance.

Comme toutes les bonnes choses ont une fin, nous avons repris la route vers Poitiers le dimanche soir, non sans regrets. Chacun d’entre nous est rentré sans voix, avec des coups de soleil et surtout beaucoup de souvenirs. Pour finir, tel que nous l’avons scandé avant de quitter la riviera française, « los ciclos unidos, jamás serán vencidos »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s