Une nouvelle bourse sur critères rhétoriques

Article écrit par Rafael Millán

Les étudiants souhaitant dépenser l’argent de l’État inutilement peuvent désormais faire une demande de bourse sur critères rhétoriques. Cette aide est attribuée aux étudiants ayant des aptitudes persuasives remarquables.

Les critères pour demander cette aide sociale sont les mêmes que pour toute autre bourse. Nous vous prions simplement de joindre dans votre dossier une lettre de manipulation qui vous permettra d’aggraver n’importe quelle situation financière. Si vous avez un revenu élevé, ce n’est pas grave, nous ne regarderons jamais l’avis fiscal de vos parents. Au contraire, l’attribution de cette bourse s’appuie uniquement sur votre capacité de vous démarquer des supplications désespérées de quelques centaines de candidats.

La créativité joue alors un rôle essentiel. La tragédie doit être présente tout au long de votre lettre. N’hésitez pas à faire divorcer vos parents ou à déménager loin (mais pas trop loin, sinon on va vous prendre pour un étranger). L’honnêteté est une erreur naïve. Par exemple, abstenez-vous de dire que vos parents sont à la retraite, nous préférerions penser qu’ils sont au chômage. Profitez de la crise avant qu’elle ne finisse ; même si vous habitez à côté de votre école, signalez que c’est parce que vous n’avez pas les moyens de payer le transport que vous devez y aller à pied tous les jours.

Votre CV est également très important. Ce n’est pas avec de la modestie que vous allez arriver à percer. Avez-vous passé un été fainéant ? Pas sur votre CV. Avancez votre stage de collège de quelques années et prolongez-le de quelques semaines. Si vous avez un niveau médiocre dans une langue étrangère, n’hésitez pas à dire que votre niveau est apte « pour un usage régulier dans des contextes de difficulté raisonnable » (l’expression « difficulté raisonnable » est très relative). Et rappelez-vous, un mensonge ne l’est plus si vous le croyez !

Nous sommes fiers de constater que cette bourse est la première à exposer avec clarté ses critères d’évaluation. Grâce à cette aide sociale, nous comptons récompenser la capacité des étudiants de se mettre à la place de leurs camarades avec des difficultés économiques ; c’est ce qu’on appelle l’empathie !

Nous vous prions, Madame, Monsieur, de conclure avec une salutation ridicule.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s