Lettre à la Langue… (Eventuellement française)

Mademoiselle,
(Car je ne crois pas, c’est mon avis, qu’on ait jamais trouvé mariage à votre goût
En effet, qui peut se vanter de vous avoir déjà apprivoisée ?)
Je ne sais comment trouver les mots ;
Pour vous livrer mon sentiment.   .   .   .   .   .   .   .
Mais depuis le temps vous le savez.  – Plait-il ! Cessez votre sourire narquois –
Le mieux est d’être franche!
Sur ce, très chère, je vous délie.

Tu voulais de l’opinion !  Je vais te montrer mes tripes !
– Ah ! Tu me nargues encore avec ta tronche d’ironie déguelasse –
Directe ! Dans le dictionnaire des égouts et des bordels !
Ça t’apprendra petite faucul : salope : catin :
qui se fout en permanence de la gueule de mon gosier à sec,,
« de ma plume » de mon stylo pâteux_maladroit
Incapable, nul, pourri…
Toi ? Une Demoiselle ?
Sale palabre ! Vieille passerelle !    –
Sans cesse à cause de toi faut qu’je bégaye(…)(…)(…)(…)
Triste folle ! Pt’ être bien qu’tu m’dé-boussoles…
Mais… s’tu savais comme je m’en gondole !

Tu as malgré tout réussi à être l’ustensile
Le plus débile, soit, le plus futile
Aussi prestigieux et vital pour l’animal.
—à quoi sert donc le mot …. Rhizome ? Mouluration ? Horripilateur ?         ^ ^
Tout à fait jubilatoire !   –
« Bonjour je voudrais trois Rhizomes. En liquidités ? Alors ça fera deux numéraires»
Heureusement que la langue est parfois plus réaliste terre à terre corporelle
Péteuse arrogante chambre à air fardeau social emmerdeuse fonctionnaire château de Versailles !

Mais voilà qu’il faut s’attabler…
Parce que dehors on te crie, parce que dehors on te hurle.
Alors on parle, tu parles…discours, ardeur, rêve, espoir !
Quel tact? “” Tic Tac Boom””
Seules tes onomatopées ont encore de l’impact !
Des mots, des mots ! du vent ! du courant d’air !
Tes mots ?! J’y croyais mais je les vomis maintenant……
Crois-moi, des particules !
Trop pitoyables, bouffonnes, burlesques : trop ridicules.
A quoi bon ? Puisque tu embrasses aussi bien que tu _ _ _ _ _ _ _
C’est fini,
Plus jamais je n’articule.

Signée,
Une fille qui a malgré tout plus de langue que de visage…

 

Article écrit par Marie Sachet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s