Musique et culture : ingrédients d’une EXPLOSION

Promouvoir des musiques venues d’ailleurs est un moyen clé de mettre en lumière l’inévitable interdépendance des cultures. Le jazz, la salsa, le reggaetón, autant de rythmes qui rencontrent un succès retentissant  en Europe et facilitent les échanges culturels mieux que n’importe quel discours. En effet, la musique est un témoin vivant de la culture d’un pays ainsi que de son évolution, et c’est le plus souvent à travers celle-ci que le grand public découvre des régions auxquelles il ne se serait jamais intéressé autrement.

Combien d’entre nous ont prononcé leurs premiers mots d’anglais en essayant d’apprendre les paroles de nos chansons préférées ? Combien d’entre nous ont fantasmé sur l’Amérique Latine en écoutant à la radio les rythmes endiablés qui la caractérisent ? Si l’on dit souvent que la musique adoucit les mœurs, elle facilite également l’interaction entre les peuples, et ce malgré les différences.

Avec autant d’étudiants venus des quatre coins du monde, Poitiers est tout particulièrement sensible à la connaissance de l’Autre et à la promotion  de la fraternité culturelle.  Entre autres, de nombreuses conférences sont organisées sur des thématiques diverses ayant pour point commun d’encenser la diversité culturelle tout au long de l’année.

Mais… problème : souvent, les conférences ont mauvaise réputation auprès des étudiants qui ont peur de s’y ennuyer. Alors quoi de mieux pour rallier les foules qu’un concert au nom de la musique étrangère ?

C’est pourquoi le projet collectif Projet Culturel de Sciences Po, en accord avec le campus de L’Université de Poitiers, dans le cadre du « Campus en festival », organise un concert EXPLOSION à la Maison des Etudiants le vendredi 26 mars 2010 à partir de 20h30. Le programme ? Vous faire découvrir des différents horizons musicaux dans un parcours initiatique allant de la musique classique à la salsa, en passant par le tango et le latin jazz.  En commençant par le trio Malonga, qui allie musique classique au jazz et au tango, la soirée continuera avec El Super Mini Combo Nacional qui nous emmènera dans les quartiers de la Nouvelle Orléans au son d’un jazz enjoué, et terminera par une immersion totale dans les rythmes d’une salsa endiablée.  En plus de la musique, nous  vous ferons voyager en Amérique Latine grâce au tango suave de nos danseurs Nathalie Chauvière et José Muñoz, qui feront revivre la passion des rues de Buenos Aires devant vos yeux.

L’ensemble du festival, sponsorisé par l’Université de Poitiers, est entièrement gratuit, et en plus des soirées, les étudiants peuvent, du 15 mars au 27 mars, assister à des expositions, des conférences, des spectacles d’improvisation et même à des démonstrations de rue.

A Poitiers, la culture est vivante ! Venez la vivre avec nous !

Maïté Issa et Léa Triniac pour le projet collectif Projet Culturel de Sciences Po

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s