L’humour Français

« Quel est l’intérêt d’appeler ça de l’humour ? » 

Article culture – culturaliste ou “message à caractère informatique” mais pas forcément patriotique.

Depuis 1 ans et 1 mois j’entends régulièrement dire et de façon péjorative “mais c’est de l’humour français”, des mots que j’avais rarement entendus n’étant jamais mélangée avec des gens ayant vécu toute leur vie ou presque hors de France. L’exemple le plus marquant je dirais, se concentre autour du débat sur OSS 117 : je ne vous cache pas mes chers que certain débattent pour savoir si les films « OSS 117 », typique de l’humour Français feraient rire nos amis Latinos (en passant outre les blagues sur les noms propres appris au Lycée).

Finalement après m’être fait insulter de « Anne Roumanoff » (oui celui qui me l’a dit cherchait à m’insulter) ; supposant donc que j’avais un humour trop français donc clairement PAS DROLE, cela m’a vraiment énervée : c’est quoi l’Humour français ? Pourquoi c’est si péjoratif ?

Tradition française de la satire 

Un petit point d’Histoire d’abord. Saviez-vous que, avant la révolution Française de 1789, le mot « humour » était quasiment inconnu. On parlait de « farce » ou de « bouffonnerie », mais il n’existait pas un mot générale, traduisant un certain état d’esprit, l’ « humour ». Ce n’est qu’en 1878 que l’Académie Française a accepté le mot « humoristique » comme mot français et en 1932 que le mot « humour » devient un nom commun. Pourtant notre définition de l’humour n’a toujours rien à voir avec celui des anglais (de qui on importe ce mot). En faite, quand Goncourt utilise le mot « humour » en 1879, il fait références  à la satire et à la caricature. Et oui l’origine de l’humour typiquement Français est satirique, un moyen de critiquer la société et le gouvernement et de s’engager.  Pendant la Guerre d’Algérie, beaucoup humoristes s’emparent des thèmes politiques très controversés: chômage, immigration, éducation…

Encore aujourd’hui, l’humour engagé est dominant en France. Est-ce pour cela que les français #sontcharlie même après les dernières caricatures sur Aylan ? En effet les dessins à visé satirique d’un épisode de la société, avaient fait preuve de  cynisme dur, choquant beaucoup à l’étranger, notamment dans les pays anglo-saxons. Sans prendre position, je pense que la tradition français de la satire utilise l’humour, non pas comme une preuve de haine mais plutôt dans une volonté de faire réfléchir, avec plus ou moins de succès. Ainsi pour ceux qui n’ont pas compris les dernières caricatures de Charlie Hebdo, ou se limite à une explication de surface, je les invite a se renseigner sur le signification de ces dessins.

Le cinéma : après la satire, le racisme ?

Si le France est connue pour sa culture cinématographique excellente mais très déprimante et « un peu trop » intellectuelle, le cinéma purement comique, qui fait rire tout le pays pourrait-il s’exporter hors de ses frontières ? Difficilement. Par exemple, le film Intouchables, qui fut un véritable succès en France, a été qualifié de « raciste » par le magazine américain Variety, trouvant que le personnage joué par Omar Sy,  n’était vu que comme « singe de compagnie » dans le film. Même réaction pour le film Qu’est qu’on a fait au bon Dieu, qui veut, paradoxalement, critiquer la fermeture d’esprit de certains français face aux origines et aux religions, en jouant sur les pires stéréotypes, parfois lourd.  La théorie de la presse sur ce refus du « politiquement incorrecte » humoristique aux USA, est qu’ils auraient « approche culturelle très différente » et que donc jamais ils ne se permettraient aujourd’hui de rire sur les Noirs, les Juifs ou les Asiatiques, tout simplement de rire des différences (ah bon? La communauté afro-américaine, n’est pas constamment tournée au ridicule dans les films américains?). En serait-il de même pour OSS 117 qui regorge de second degrés et d’un humour grinçant, dans lequel le personnage principale est un « bon français » macho et raciste (qui s’inscrit dans un contexte historique), alors que Jean Dujardin vient d’annoncer que même en France, « un OSS en Centrafrique sous Giscard en parlant des noirs et des machins… avec ces vannes un peu brûlantes qu’il peut y avoir dans OSS 117 » ne seraient pas forcément vues d’un très bon œil aujourd’hui.

#Lol #cdelhumour

Les Français ne sont-ils que des sans-cœur, raciste, cyniques, et trop fières ? C’est un peu réducteur finalement, nous sommes simplement plus intelligents, nous restons des êtres supérieurs après tout.

Plus généralement, il est très difficile de juger l’humour d’un pays car il puise dans une Histoire et des traditions de longue date. Il existe plusieurs support en France mais partout ailleurs, qui changent les règles de l’humour. L’humour de la télé, de la presse, du théâtre et même d’internet dégagent plusieurs tendances différentes. Que l’humour soit français, anglais, colombien, japonais ou frangoiste, la seule chose qu’on ait besoin c’est d’ouverture d’esprit.

Pauline Blanc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s