Le Poitiers Film Festival 2017

Le Poitiers Film Festival est un des événements qui rythment notre séjour dans la capital de la Vienne. Il se tient habituellement début décembre et le BDA s’arrange toujours pour nous trouver des places à de petits prix. Cette année la 40° édition de Poitiers Film Festival a eut lieu du 1er au 8 décembre 2017. C’est un festival d’esprit jeune, initiatique pour beaucoup de réalisateurs. Chaque année le focus se pose sur un pays du monde, en 2017 , à la joie de notre campus latinophile, le focus était consacré à la Colombie.

Christine Massé chargée d’accueil des professionnels et de programmation de Poitiers Film Festival nous a éclairé sur certains points de cette rencontre artistique. La particularité de ce festival international est d’être “uniquement dédié aux films d’école de cinéma quelque soit la durée et le genre des films”, il est ainsi une référence dans ce domaine. Cette année la programmation a été aménagée pour fêter la quarantième édition de ce festival qui a vu le jour en 1977 à Tour à l’initiative de Henri Langlois, fondateur de la cinémathèque française. C’est aussi la grande première d’une section compétitive autre que les courts métrages de la sélection internationale, cette nouvelle section de longs métrages compte avec un jury indépendant. Les comités de sélection sont composés par une douzaine de membres qui fait les sélections parmi les 1500 films qui sont reçus en présélection suite à l’appel à films lancé.

Un des moment fort de cette édition a sûrement été le discours donné par Asif Kapadia lorsqu’il a présenté son film, Amy (Oscar du meilleur film documentaire de l’année 2016), comme nous le confirme Christine Massé. La responsable nous a d’ailleurs appris qu’il avait été primé à Poitiers en 1997,  le réalisateur se souvient parfaitement de son séjour puisque le prix à son doue contribué au lancement de sa carrière de cinéaste maintenant reconnu.

Le Focus Colombie s’est déployé grâce à 3 programmes de courts métrages réunissant les films de 4 écoles  du pays andin (l’Université nationale de Colombie, l’Université del Valle, l’ENACC et l’Université de Magdalena). Les séances étaient suivies de rencontres avec les étudiants réalisateurs et les responsables de formations. Les jeunes étudiants ont vécu avec émerveillement la richesse du festival qui leur a permis de faire des rencontres avec des réalisateurs plus expérimentés venant du monde entier. D’autre part le festival a diffusé 11 longs métrages récents, dont beaucoup inédits en France. Certains des réalisateurs de ces films ont aussi été accueillis par le TAP, comme Catalina Mesa, Oscar Ruiz Navia considéré comme l’une des figures du renouveau cinématographique colombien ou Franco Lolli habitué du festival.

Nous avons déjà hâte de l’édition 2018, dont le focus sera… La Roumanie!!! En attendant retrouvez le palmarès 2017 sur http://www.poitiersfilmfestival.com/programme/palmares-2017/ .

-Ana Sofia Torres Díaz

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s