Un Nouvel État en Europe ?

La Catalogne ! Quelle belle région du territoire espagnol où il fait bon vivre. Entre richesses multiples, tourisme, patrimoine historique et culturel, rien ne manque. Ou peut-être si ! L’indépendance.

Cette Communauté Autonome si paisible du Nord-Est de l’Espagne se bat depuis des années pour enfin pouvoir suivre sa propre voie, indépendamment de Madrid et de ses ordres. Un référendum est prévu le 1er Octobre. Enfin, plus illégal que permis puisque Mariano Rajoy, président du Gouvernement, use de ses forces dans le but de décrédibiliser cette consultation qui donne le choix au peuple et non aux hommes politiques qui dirigent le pays. N’est-ce pas le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ?

Comment ? Un référendum interdit ? La Constitution Espagnole s’attache à l’Unité Nationale et à un État indivisible, qui prévoit toutefois l’autonomie des Communautés Autonomes afin de leur accorder quelques libertés. Une consultation sur l’indépendance d’une région correspond donc à une division de l’Espagne. On en conclue rapidement que le référendum du 1-O est anticonstitutionnel. D’ailleurs, si la logique nous permet de le comprendre, le Tribunal Constitutionnel, que Mariano Rajoy a interpelé, l’affirme également en condamnant le référendum. La fureur règne à Barcelone !

Une telle condamnation n’est pas attendue d’un pays Européen, Contemporain au XXIème siècle, et encore moins d’un État qui se dit démocratique. Le référendum fait vivre le peuple, lui permet de participer au pouvoir, que s’accaparent certains.

Évidemment, rejeter un référendum c’est rejeter l’opinion d’un peuple, sa culture, son essence et sa nécessité d’être lui-même et non pas soumis à un pouvoir qui ne l’écoute pas et qui nie ses décisions. D’autant plus que la légitimité de cette consultation peut être affirmée. Artur Mas, ancien président de la Generalitat, avait lui aussi organisé en 2014 une consultation également coupable devant la Constitution, arme ultime qu’utilise le Gouvernement quand les actions de la Catalogne lui déplaisent. Ce scrutin a bel et bien soutenu que la majorité des catalans souhaitaient se détacher de l’Espagne et devenir un État propre. Les catalans sont prêts à vivre par eux-mêmes. Ces atouts sont nombreux pour permettre à la Catalogne d’être appelé « Nation ». Sa géographie stratégique, son attractivité naturelle permettrait à celle-ci de valoriser davantage son rayonnement à l’échelle internationale.

Encore, quoi de plus dégradant pour le Gouvernement Rajoy que de faire intervenir la Guardia Civil. Depuis quelques semaines, tout ce qui se rapporte au 1er Octobre est interdit. Où est la liberté de chacun, la liberté d’opinion et d’expression que l’on soutenait depuis la transition démocratique ? Mariano Rajoy empire son image chaque fois un peu plus avec des mesures fortement contestées. Il ne fait qu’entraîner une forte animosité au sein du peuple catalan depuis son premier mandat en 2011. La Guardia Civil ne fait qu’allumer un feu qui ne s’éteindra pas.

Pensez-vous que la Catalogne arrêtera de se battre ? Loin de là ! On nous apprend à vivre pour nos convictions, à toujours lutter pour les idéaux que nous défendons. Cela vaut également pour un peuple, une « nation » étouffée par l’« État ». Mais si la Catalogne n’obtient pas son indépendance aujourd’hui, il ne faut pas oublier qu’il existe un « demain ». Quoi qu’il arrive la Catalogne défendra jusqu’au bout son indépendance. L’Algérie est aujourd’hui indépendante, de nombreux territoires et anciennes colonies le sont aussi. Pourquoi pas la Catalogne ! Pourquoi pas donner l’opportunité à la Communauté catalane de respirer ! Si le référendum n’est pas considéré comme concret, si le vote ne sera pas pris en compte et n’aboutira à rien le 1er Octobre, la Catalogne aura perdu peut-être une bataille, mais pas la guerre. La preuve est là. Qu’importe l’avis de Madrid, les mairies ouvriront des bureaux de votes et les catalans ne seront en aucun cas réduits au silence.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s